3 bonnes raisons de découvrir

le Japon

  • Déambuler à travers les ruelles du quartier historique de Kyoto.

  • Se relaxer dans un onsen, sources thermales japonaises.

  • Contempler un coucher du soleil devant le majestueux Mont Fuji.

15 jours – Entre 4500€ et 6000€/pers.*

* 15 jours, vols, JR Pass 14 jours, guides privatifs, droits d’entrées, hôtels et ryokans.

Des allées bordées de cerisiers en fleur au printemps, des parcs et forêts revêtus de leur manteau rougeoyant à l’automne, le Japon offre des paysages pittoresques, radicalement différents selon les saisons et les régions. Riche de traditions ancestrales, le pays du Soleil Levant, isolé pendant plus de 150 ans sous l’ère Edo, a aussi su se forger et préserver un patrimoine d’exception à découvrir à travers tout l’archipel : des jardins zens, des temples bouddhiques, des bains thermaux séculaires, mais aussi une gastronomie raffinée.

L’hospitalité à la japonaise, quant à elle, ne laisse aucun voyageur indifférent.

Par sa diversité, le Japon offre une multitude de voyages possibles qui se prêtent aussi bien aux couples, aux groupes d’amis, qu’aux familles. Qu’il s’agisse d’un premier voyage au Japon ou d’un énième voyage au Japon hors des sentiers battus, un minimum de 10 jours sur place est indispensable pour prendre le temps d’apprécier différentes facettes du pays. Le décalage horaire entre la France et le Japon étant important (7 heures en été, 8 heures en hiver), un certain temps est également nécessaire pour s’acclimater.

Pour qui voyage au Japon, Tokyo est à la fois le point de départ et de fin. Le pays dispose cependant de nombreux aéroports internationaux, et il est tout à fait possible, dans le cas d’un voyage d’au moins deux semaines, de débuter son voyage par le sud de l’archipel et de remonter jusqu’à la capitale. Inversement, il est envisageable d’atterrir à Tokyo et de repartir depuis l’aéroport international du Kansai à Osaka.

Une fois sur place, le train est indubitablement le moyen de transport le plus pratique et le plus confortable lors de déplacement d’une ville à une autre : en plus d’une ponctualité sans faille, le réseau ferroviaire dessert tout l’archipel, du Nord de l’île de Hokkaido à la pointe Sud de Kyushu, et le train rapide, le shinkansen, permet de traverser rapidement le pays avec un maximum de confort. Tous les voyages en liberté au Japon conçus par Les Routes de l’Asie incluent le JR Pass 7, 14 ou 21 jours, qui permet de voyager en train au Japon en toute sérénité.

Pour les voyageurs les plus aventureux, les créateurs de voyages des Routes de l’Asie peuvent également proposer une voiture de location au Japon pour des sites éloignés et peu connus de la majorité des voyageurs.

Afin de passer outre la barrière de la langue japonaise, et comprendre l’histoire et les coutumes de l’archipel, Les Routes de l’Asie mettent à disposition des guides francophones ou anglophones qui accompagnent les voyageurs lors des journées de visites.
Etendu sur plus de 3300km, le Japon mérite bien plus qu’un unique voyage pour en faire le tour complet. Cependant, un premier voyage au Japon (compter 15 jours environ) permet d’avoir un aperçu de la diversité des paysages et du patrimoine culturel de l’île de Honshu.

Capitale du pays, mégalopole pleine de contraste, Tokyo est une facette incontournable du Japon : tradition et modernité font partie de la vie quotidienne de Tokyo, les hauts bâtiments cohabitent avec les sanctuaires religieux et les temples de la ville. Un séjour de 3 ou 4 jours pleins est suffisant pour en voir les contours même si une semaine entière pourrait être consacrée à Tokyo dans le cadre d’un voyage de plus longue durée.

Afin de sortir de l’immensité de Tokyo et de découvrir une autre facette de l’archipel, les Alpes japonaises et les alentours du Mont Fuji sont des destinations à privilégier pour un premier voyage de 15 jours au Japon. C’est l’occasion de dormir dans des ryokan (auberges traditionnelles composées de chambres de style japonais) et de se relaxer dans des onsen (bains thermaux aux vertus thérapeutiques).

Souvent considérée comme le cœur traditionnel de l’archipel nippon, la région du Kansai mérite aussi un arrêt de plusieurs jours avec en point d’orgue la ville de Kyoto. Ancienne capitale du Japon, elle séduit en particulier pour son environnement traditionnel, ainsi que par la présence d’innombrables temples, sanctuaires et autres jardins japonais qui ont façonné son architecture autant que son identité. Un minimum de 3 jours est nécessaire pour visiter les trésors de la ville sans se presser. Une escapade d’une journée à Nara depuis Kyoto peut également être intéressante.

A l’aide du JR Pass que Les Routes de l’Asie inclut dans les voyages au Japon, la ville d’Hiroshima est accessible en un peu moins de 2 heures de train (shinkansen) depuis Kyoto. Hiroshima, chargée d’histoire, mérite de s’y attarder 2 jours, en y combinant une visite d’une journée sur l’île sacrée de Miyajima.
L’archipel japonais forme un arc qui s’étire du nord-est au sud-ouest sur 3 300 kilomètres. Son climat varie significativement selon les saisons.

Généralement, les meilleures périodes pour visiter le Japon se situent de fin mars à début juin et de fin septembre à mi-novembre.

De fin mars à début mai, les journées sont printanières, la température idéale et la floraison des cerisiers (sakura) attire de nombreux touristes du monde entier, notamment des pays voisins. La région de Kyoto est particulièrement prisée pendant cette période. A la fin du mois d’avril, la majorité des Japonais bénéficient d’une semaine de vacances (la fameuse Golden Week) et partent souvent découvrir leur pays en famille. Ceux qui veulent voyager au calme évitent les zones touristiques pendant cette semaine.

De fin septembre à mi-novembre, les températures sont douces, l’humidité diminue et les couleurs rougeoyantes des paysages n’ont rien à envier à celles du printemps. C’est une saison idéale pour visiter le Japon.

Le Japon ne fait pas partie des pays à mousson mais a tout de même sa saison des pluies. Les précipitations sont plus importantes entre mi-juin et mi-septembre que pendant le reste de l’année. C’est toutefois une bonne saison pour partir à la découverte de la nature sauvage de l’île de Hokkaido, terre du peuple autochtone Aïnu.

Les conseillers des Routes de l’Asie, spécialistes du Japon et experts de la construction de voyages sur mesure s’adaptent aux envies et aux contraintes de chacun pour composer des voyages personnalisés.

Tokyo est la capitale du Japon et la ville la plus peuplée du monde. Partagée entre la nostalgie d’Edo et la frénésie d’un empire urbain futuriste, Tokyo demeure l’une des métropoles les plus captivantes de la planète. Avec son noyau dur de près de 13 millions d’habitants, la ville n’est en réalité qu’un ensemble de villages, représentant chacun une facette différente.

Décrire une ville par ses contrastes et sa mixité entre tradition et modernisme peut passer pour un cliché ; pour autant, rien ne saurait mieux dépeindre Tokyo.

Au nord-est, les quartiers traditionnels d’Asakusa et de Ueno côtoient les devantures lumineuses des clubs d’arcade et autres grands magasins d’électronique d’Akihabara. De l’autre côté du Palais Impérial, la capitale affiche un parti pris résolu de modernité avec le quartier de Shinjuku. A Harajuku, quartier symbole de la jeunesse et des spécialistes du cosplay, les gratte-ciel flambant neufs jouxtent des sanctuaires vieux de plusieurs siècles.
Un voisinage insolite sans lequel Tokyo ne serait pas ce qu’elle est.

A l’image des tokyoïtes, nos spécialistes du Japon proposent de nombreuses escapades aux alentours de Tokyo pour prendre un grand bol d’air et s’éloigner de l’effervescence de la capitale.

Les incontournables :
 
  • Se promener autour du temple Senso-ji dans le quartier d’Asakusa.
  • Découvrir les trésors de l’art japonais au Musée National de Tokyo.
  • Se perdre au milieu des gratte-ciel dans le quartier frénétique de Shinjuku.
  • Flâner sous les cerisiers en fleur dans le Parc de Ueno.
 
Nos expériences :
 
  • Observer les entraînements impressionnants de Sumo dans une Heya.
  • Assister au petit matin aux enchères à la criée sur le marché aux poissons de Tsukiji.
  • Plonger dans le passé au musée Edo de Tokyo.
  • Arpenter les rues du vieux Tokyo dans le quartier de Yanaka.
  • Admirer la vue imprenable sur le Mont Fuji et la ville de Tokyo depuis le sommet du Mont Takao.
Les Alpes japonaises regroupent trois chaînes de hautes montagnes au centre de l’île principale de Honshu, à environ 200 kilomètres au nord-ouest de Tokyo.

Destination touristique prisée des citadins japonais à la recherche de grand air, les Alpes japonaises attirent également les voyageurs amoureux de paysages, changeant à chaque saison, et de patrimoine historique.

Les crêtes montagneuses des Alpes japonaises rivalisent avec le Mont Fuji, situé au sud-est. Montagne la plus sacrée et la plus haute du Japon, le Fuji-san demeure une source d’inspiration et n’a cessé d’être dépeint à travers les siècles, en particulier par Hokusai et ses Trente-six vues du mont Fuji. La région des 5 lacs ou Hakone sont des destinations idéales pour bénéficier d’une vue imprenable sur la montagne et se détendre dans une des nombreuses auberges traditionnelles de la région.

Les Alpes japonaises ou la région du Mont Fuji constituent une étape incontournable d’un premier voyage de plus de 2 semaines au Japon.

 
Les incontournables :
 
  • Faire une halte dans les villages historiques de Shirakawa-go.
  • Se balader à pied ou en vélo autour du lac Kawaguchi en admirant le Mont Fuji.
  • Déguster un délicieux dîner kaiseki dans une auberge traditionnelle.
  • Se prélasser dans un onsen, source d’eau chaude aux vertus thérapeutiques.
 
Nos expériences :
 
  • Randonner sur le chemin historique du Nakasendo entre les villages pittoresques de Magome et Tsumago.
  • Visiter le magnifique château de Matsumoto, trésor national japonais.
  • Apprécier des œuvres méconnues au Musée en plein air de Hakone.
Si le Kansai a conservé une vocation fortement agricole, Kyoto, capitale du Japon durant plus d’un millénaire, demeure le centre culturel du pays. A une heure de train de ses temples, jardins et sanctuaires historiques, des temples encore plus anciens attendent les voyageurs : ceux de la première capitale impériale, Nara. Berceau des traditions et de la littérature japonaise, la ville concentre les plus précieux trésors artistiques du pays.

Au sud de Nara, la région, essentiellement rurale, recèle des sites sacrés remarquables. Ainsi, le mont Koya, haut-lieu du bouddhisme japonais, et les chemins de pélerinage de Kumano Kodo sont inévitables dans le cadre d’un voyage spirituel au Japon.

Au-delà du Kansai, à l’ouest, le Japon se veut rural le long de la Mer du Japon et plus industrialisée du côté de la Mer Intérieure de Seto. La région recèle cependant un patrimoine d’une grande richesse dont des châteaux historiques et de somptueux jardins zen japonais.
 
Les incontournables :
 
  • S’arrêter devant le bijou esthétique du Pavillon d’Or à Kyoto.
  • Vivre l’expérience d’une cérémonie du thé traditionnelle par une geisha.
  • Déambuler à travers les ruelles du quartier Gion de Kyoto.
  • S’émerveiller devant l’immensité du temple Todai-ji à Nara.
  • Contempler le coucher du soleil depuis l’île sacrée de Miyajima.
 
Nos expériences :
 
  • Se laisser surprendre par l’art du jardin nippon à la Villa impériale Katsura à Kyoto.
  • Prendre un grand bol d’air loin des foules au sommet du mont Daimonji.
  • Plonger dans l’ambiance zen d‘un temple bouddhiste sur le Mont Koya.
  • Flâner autour des canaux du quartier historique Bikan à Kurashiki.
  • Savourer un délicieux okonomiyaki, la spécialité d’Hiroshima.
Deuxième plus grande île du Japon, Hokkaido reste pourtant la moins développée de l’archipel. Située tout au nord du pays, non loin de la Sibérie russe, le climat en hiver y est rude avec d’importantes chutes de neige et des températures négatives. L’été y est agréable et moins chaud et humide que le reste du pays.

Grande oubliée des touristes étrangers, Hokkaido est pourtant le paradis des voyageurs amoureux de grands espaces et passionnés d’activités en plein air. Par sa nature préservée, la région compte de nombreux parc nationaux, une faune abondante et des volcans encore en activité.
L’hiver, les conditions sont optimales pour skier et se relaxer dans les stations thermales. Les mois de juin à septembre sont particulièrement adaptés pour fouler les nombreux chemins de randonnée de la région.

Les incontournables :
 
  • Profiter de la qualité des sources d’eau chaude de Noboribetsu.
  • Remonter le temps au village historique d’Hokkaido près de Sapporo.
  • Admirer le splendide paysage nocturne depuis le Mont Hakodate.
 
Nos expériences :
 
  • Randonner dans la nature préservée du parc National de Shiretoko.
  • Découvrir une autre facette du Japon dans les villages du peuple indigène aïnou.
  • Explorer la côte escarpée de l’île de Rebun en plein été.
  • S’enthousiasmer devant les sculptures de glace du Festival de neige de Sapporo.
Considérée comme le berceau de la civilisation japonaise, l’île de Kyushu est la plus méridionale des quatre îles principales du Japon. Elle est notamment réputée pour ses stations thermales attrayantes, sa délicieuse gastronomie locale mais aussi pour ses magnifiques paysages naturels magnifiques.

Plus au sud, tout proche des côtes taïwanaises, l’archipel d’Okinawa est un petit paradis regorgeant de plages dorées aux eaux turquoise, d’une faune et flore tropicales abondantes.

Spécialistes des voyages sur mesure au Japon, les Routes de l’Asie recommandent la visite de Kyushu au cours d’un premier voyage de 3 semaines minimum au Japon ou dans le cadre d’un second voyage au Japon pour explorer le pays plus en profondeur. L’archipel d’Okinawa est aisément accessible depuis de nombreux aéroports japonais et se révèle une destination idéale pour terminer son voyage au Japon dans un cadre idyllique.
 
Les incontournables :
 
  • Ressentir la force de la nature face au volcan Sakurajima.
  • Se détendre dans une des sources chaudes de la station thermale de Yufuin.
  • Dîner comme un local sur un des stands de nourriture typique de Fukuoka.
 
Nos expériences :
 
  • Voguer lentement sur une petite barque au cœur des gorges de Takachiho.
  • Jouer à l’explorateur dans la forêt subtropicale de l’île de Yakushima.
  • Nager avec les tortues géantes dans les eaux cristallines de l’archipel de Yaeyama.

Au-delà de l’organisation de voyages sur mesure, Les Routes de l’Asie ont à cœur d’inviter au voyage, avant, pendant et après, grâce à son espace librairie dédié aux pays que l’équipe affectionne. Aussi pour tous les voyages sur mesure conçus par l’agence, les carnets de voyages contiennent deux livres. Voici quelques ouvrages que l’équipe a lus et sélectionnés pour une invitation à voyager au Japon. Ces livres ainsi que d’autres guides touristiques, cartes détaillées, essais et romans sont en vente à la librairie des Routes de l’Asie, 7 rue d’Argenteuil, à Paris 1er ou par téléphone au 01 42 60 60 90.


Partir à la découverte de l’univers des Geishas et de leur long apprentissage en plongeant dans Maiko – journal d’une apprentie geisha (éditions Picquier). Koyoshi de Kyoto relate le long et difficile chemin qu’elle suit avec patience et enthousiasme pour devenir geisha. Plus qu’une profession, c’est un art de vivre, fondé sur l’attention portée aux moindres détails de l’être.

 

Stupeur et tremblements d’Amélie Nothomb retrace ses aventures dans la firme Yumimoto au début des années 90 où elle est embauchée comme traductrice. Elle va découvrir à ses dépens l’implacable rigueur de l’autorité d’entreprise et les codes de conduite qui régissent la vie sociale au Japon. D’humiliations en vexations, Amélie qui pensait être traductrice deviendra dame pipi de l’entreprise. Cette expérience traumatisante se transforme en récit irrésistible de drôlerie.

 

Trilogie magistrale de Haruki Murakami, 1Q84 (édition 10/18) est un curieux livre d’anticipation qui se déroule dans le passé. Odyssée initiatique qui mêle fantastique, thriller et histoire d’amour mélancolique, c’est un conte moderne envoûtant. A la fois traducteur et écrivain, Haruki Murakami est aujourd’hui un auteur culte au Japon.

La création d’un voyage sur mesure au Japon implique des échanges, par téléphone ou par courriel, entre les clients-voyageurs et les créateurs de voyage des Routes de l’Asie.

Ces échanges sont indispensables pour comprendre au mieux le projet de voyage et ainsi concevoir l’itinéraire le plus adapté aux envies exprimées. 

Nos créateurs de voyages accueillent les clients-voyageurs par téléphone ou à l’agence du lundi au vendredi de 10h à 19h. Pour s’assurer de leur disponibilité, il est préférable de prendre rendez-vous avant de se déplacer.